Photographe mariage: Gregoire Fourgeaud

Découvrez ci-dessous l’interview du photographe Gregoire Fourgeaud

– Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Grégoire Fourgeaud, je suis photographe professionnel j’ai 30 ans je suis marié et j’habite Bordeaux

– Qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans la photographie de mariage?

Beaucoup de chose! Ma passion pour la photo, cette atmosphère si particulière durant cette journée, les lieux incroyables, rencontrer aussi des gens de milieux très différents et le fait de leur fournir des images très personnelles et authentiques bien loin des clichés de photographe dans les parcs d’antan!

– Où puisez-vous votre inspiration ?

J’aime les livres photo et les photographes de rue comme vivian maier. Leur approche des gens et des compositions est très utile pour les photos de mariage du moins à mon sens.

– Comment abordez-vous la première rencontre avec les mariés?

Toujours dans un lieu neutre, c’est à la fois très pro et très décontracté, j’essaie d’être le plus exhaustif possible sur mes prestations et je tente de les mettre à l’aise très rapidement.

gregoire fourgeaud photo-mariage-chateau-agassac-438

– Qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans la photographie de mariage?

C’est un challenge perso, mine de rien c’est très technique et c’est un vrai marathon de couvrir un mariage mais quand je vois le style de la concurrence je me dis que j’ai des choses à apporter.

Leur arrive t-il de demander des prestations spécifiques, qui sortent de l’ordinaire?

Je n’en ai pas eu pour l’instant, je viens de finir ma première saison de mariage.

– Préparez-vous des séances? Faites-vous des reconnaissances de lieu… ?

Pas sur mes mariages, j’aime ressentir l’atmosphère au moment T, je m’adapte très rapidement, la technique fait le reste.

– Quels sont les aspects relationnels ou techniques qui reviennent fréquemment?

Le reportage façon Story Telling, les mariés ne veulent plus poser de nos jours. Sur le plan technique c’est surtout par rapport au flash qu’on utilise de moins en moins pour avoir ce coté naturel.

– Qu’est-ce qui, selon vous, vous différencie d’un confrère? Votre touche personnelle

Je suis un grand fan de noir et blanc, et patine à l’ancienne, mes photos ont un coté moderne dans l’approche mais vintage dans le rendu.

– Pouvez-vous nous donner 3 conseils pour bien réussir ses photos de mariage ?

bien sur! le premier c’est d’utiliser uniquement des focales fixes pour ne pas utiliser de flash, le deuxième de bouger constamment et de ne pas rester statique, et le troisième de mettre à l’aise les gens. En gros si vous avez l’impression de ne pas avoir une minute à vous et de courir partout, vous êtes sur la bonne voie!

photographe-mariage-bordeaux-146 photographe-mariage-bordeaux-139 photographe-mariage-bordeaux-23-jpg photographe-mariage-bordeaux-23 photographe-mariage-bordeaux-21

– Comment fait-on pour capter les moments magiques lors d’un mariage ?

Il faut être constamment en éveil, observer, parfois se faire oublier ou à d’autres moments faire sourire les gens. Tout est une question de timing.

– Quel matériel utilisez-vous fréquemment?

deux boitiers plein format un 28mm et un 50mm that’s it

– Combien de temps passez-vous au bureau (retouches, préparation de livres, contacts…) ?

Beaucoup ! La retouche c’est la plus grosse partie du travail avec la com, on passe très peu de temps derrière nos boitiers finalement.

– Comment êtes vous arrivé à vous faire connaître? Comment travaillez-vous votre notoriété?

De plusieurs façons : c’est la qualité du travail, le professionnalisme et le réseau, ça prend du temps

– Quel est votre moment préféré lors d’un mariage ?

J’aime le first look lorsque le marié voit la mariée pour la première fois c’est toujours un grand moment!

– Comment préparez-vous un reportage de mariage ? Faites-vous des sessions d’engagement et pourquoi ?

je n’ai pas encore eu la demande de séance d’engagement mais ça aide à être plus décontracté le jour J parce qu’on sait comment bosse le photographe. Sur la préparation du mariage c’est surtout le timing de la journée qui m’intéresse, je ne repère jamais les lieux mais je prépare méticuleusement mon matériel, j’aime quand ça déroule, le jour J je me concentre sur ce que je sais faire de mieux… des images!

– Avez-vous une petite anecdote à partager avec les lecteurs ?

Sur mon premier mariage pour faire les photos de groupe j’ai du escalader un mur pour avoir un point de intéressant, je n’hésite pas à donner de ma personne pour avoir les meilleures photos!

– Pouvez-vous nous transmettre une fourchette de tarifs ?

Tout est sur mesure

s-c-21-mai-2016-450 s-c-21-mai-2016-377